Préparer sa première randonnée

Il faut toujours une première fois. Repensez à votre première randonnée organisée en montagne, à l’itinéraire que vous avez choisi et à l’équipement que vous avez pris. Les photos de cette excursion ont peut-être jauni depuis, mais les souvenirs sont probablement encore intacts. Ne pensez pas que la préparation est réservée aux longues randonnées. Il y a beaucoup trop d’accidents chaque année impliquant des randonneurs non préparés. La préparation d’une randonnée ne se limite pas à savoir où l’on va et quand.

Choisir une randonnée

Il vaut mieux rester sur sa faim que d’être trop ambitieux. L’objectif est de s’amuser et de vouloir revenir. Ne commencez donc pas par une randonnée pédestre d’une semaine.

En montagne, le temps de marche est calculé en termes de mètres positifs d’altitude par heure.

Nous calculons 300 mètres par heure pour un randonneur moyen (qui a déjà marché en montagne). Si le terrain n’est pas trop accidenté, cette différence d’altitude peut être compensée par une vitesse moyenne de 4 km/h.

Ne vous embêtez pas avec une carte IGN 1:25 000 si vous ne savez pas la lire.

Procurez-vous d’abord un guide qui vous donne un aperçu de la région, des distances, des dénivelés, des temps de marche, des bivouacs, des refuges, des curiosités, etc. Vous pouvez ensuite le compléter par des cartes topographiques.

Internet regorge d’informations utiles pour affiner votre recherche : rapports de randonnée, circuit de randonnée, sites web régionaux et locaux, parcs régionaux et nationaux, clubs et associations, etc. Lisez cet article si vous voulez trouver des idées d’itinéraires de randonnée.

A lire aussi  Perdu et retrouvé : l'incroyable aventure d'un randonneur dans les Pyrénées qui va vous captiver !

Les avis d’autres personnes (randonneurs, gardiens de cabanes…) sont une excellente source d’informations pour organiser une randonnée, que vous ne trouverez pas dans les guides. Attention toutefois, car les impressions varient beaucoup d’une personne à l’autre.

Préparer son itinéraire

Comment se rendre au point de départ et où passer la nuit précédente, si nécessaire ?

Y a-t-il des endroits que le groupe souhaite traverser ou éviter complètement ?

Si l’itinéraire n’est pas une boucle ou un parcours, mais mène de A à B, comment revenir au point de départ (A) ? Est-il possible de garer la voiture à destination, d’utiliser les transports en commun, de se faire prendre par quelqu’un, de faire du stop, etc.

    Comment puis-je retourner au point d’arrivée ?

Où puis-je passer la nuit lors de voyages de plusieurs jours ? Les étapes sont généralement de bivouac à bivouac ou de cabane à cabane.

Allez-vous camper ou dormir dans une cabane ?

Si vous voulez passer la nuit dans une cabane : les cabanes sont-elles ouvertes ? Certaines cabanes ne sont ouvertes qu’en été, d’autres toute l’année. Faut-il faire une réservation ? C’est généralement le cas pour les nuitées dans les refuges gardés et sur les sentiers facilement accessibles.

Si vous voulez bivouaquer : Peut-on camper n’importe où ?

En général, la randonnée est préparée à l’avance. Cela signifie que vous devez calculer le temps dont vous aurez besoin pour l’ensemble du parcours – du point de départ à la destination – et pour chaque étape individuelle. Posez-vous les questions suivantes pour être bien préparé :

Combien de temps de marche devez-vous prévoir pour chaque étape ? Cela dépend principalement des capacités et des souhaits du groupe par rapport à la difficulté de l’itinéraire.

A lire aussi  Comment choisir le matériel idéal pour le Ski de Randonnée ?

Combien de temps devez-vous prévoir pour les pauses et les repas ? A quelle heure faut-il commencer ? Je recommande de commencer tôt et de ne pas finir le soir.

Combien de temps de préparation faut-il laisser entre le réveil et le départ ? À quelle heure devez-vous vous lever ?

Préparer sa première randonnée implique de se poser les bonnes questions pour éviter les mauvaises surprises. En prévoyant bien, on passe de super moments !