Tout savoir sur les chaussures de trail-running

Le trail-running est une discipline sportive qui consiste à courir dans les sentiers, que ce soit en plaine comme bien souvent en montagne. Elle est en plein essor depuis quelques années et compte de plus en plus d’adeptes. Si elle est assez facile à pratiquer, tout comme la course sur route, elle présente quelques spécificités au niveau du matériel et notamment des chaussures. Voyons quelles sont-elles et comment bien les prendre en compte pour vous équiper.

Quelles sont les caractéristiques d’une chaussure de trail ?

À la différence d’une running faite pour la route ou la piste, la chaussure de trail va se démarquer sur plusieurs aspects :

  • La semelle extérieure va comporter des petits crampons plus ou moins profonds pour adhérer et ne pas glisser sur la terre, la roche, la neige…
  • Elle va aussi comporter des pare-pierres plus ou moins importants, notamment à l’avant, pour protéger le pieds des obstacles comme les racines ou les cailloux.
  • En général, la chaussure de trail sera un peu plus stable, robuste, rigide et donc un peu plus lourde que celle de route pour mieux répondre aux contraintes du terrain. Mais ce n’est pas toujours le cas.

Quelles sont les critères à prendre en compte pour choisir une chaussure de trail ?

  • Le confort : comme pour toute chaussure, c’est le facteur le plus important. Il faut que vous y soyez parfaitement à l’aise sans aucun point de pression ou inconfort. Votre pied doit être bien maintenu mais pas trop serré. N’hésitez pas à prendre environ un centimètre de marge à l’avant pour que vos orteils aient de la place et ne touchent pas le bout. En général on prend une à deux pointures supplémentaires par rapport aux chaussures de ville, mais cela peut varier entre les marques et les modèles…
  • L’accroche : celle-ci est aussi primordiale afin de ne pas glisser et avoir une traction efficace. Elle va surtout dépendre du type de terrain sur lequel vous allez courir. S’il est en majorité sec, peu technique et peu pentu, de petits crampons suffiront. En revanche, si vous risquez d’évoluer dans de la terre meuble, de la boue, des pierriers voire de la neige, un modèle avec des crampons assez profonds et une bonne adhérence seront préférables.
  • Le poids :c’est le critère le plus important d’un point de vue de la performance. En effet, plus une chaussure est légère et plus elle aide à courir vite et longtemps. Néanmoins, ne sacrifiez pas quelques grammes qui apporteront un gain marginal sur votre chrono au détriment du confort.
  • La souplesse ou la rigidité : cela va beaucoup dépendre de votre stabilité, votre qualité de pied et vos aptitudes dans les terrains accidentés. Une chaussure très souple aura l’avantage d’épouser le relief et vous permettra de bien sentir le sol, mais elle demandera un travail de pied plus important. Une semelle rigide pourra apporter du confort et de la stabilité, sauf si elle est très épaisse car la chaussure basculera plus facilement sur le côté dans les dévers et nécessitera des chevilles solides…
A lire aussi  Les exploits incroyables des alpinistes de l'extrême qui ont battu tous les records

Pour en savoir plus sur les différents modèles de chaussures de trail et comment bien les choisir, nous vous conseillons de vous rendre sur le site : chaussure-trail.com.